Windows 10 October 2018 Update et KB4509479, quoi de neuf ?

Windows 10 October Update 2018
Windows 10 October Update 2018

Windows 10 October 2018 Update et KB4509479, quoi de neuf ?

Microsoft vient de publier plusieurs nouvelles mises à jour cumulatives dont KB4509479 à destination de Windows 10 v1809.

Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer en version 17763.593. Ce chiffre est important. Il offre un moyen simple et rapide de vérifier que tout s’est correctement déroulé. Il est disponible au travers de la commande « winver » dans Executer (WIN+R).

La note de version ne stipule qu’un unique correctif. Il s’attaque à un bug introduit par une précédente mise à jour, KB4497934. Elle a été publiée le 21 mai dernier. Microsoft explique

« Nous avons résolu un problème susceptible d’empêcher les périphériques de se connecter à certains périphériques SAN à l’aide de l’interface iSCSI (Internet Small Computer System Interface) après l’installation de KB4497934. Vous pouvez également recevoir une erreur dans la section du journal système de l’observateur d’événements avec l’ID d’événement 43 de iScsiPrt etle message suivant « La cible n’a pas pu répondre à temps pour une demande de connexion ». »

Windows 10 v1809 et KB4509479

Si KB4509479 apporte un correctif, elle n’est pas parfaite. Sur ce point Microsoft liste trois problèmes connus et non corrigée.

Le premier concerne certaines opérations sur des fichiers ou des dossiers situés sur un volume partagé de cluster. Elles peuvent échouer avec l’erreur

STATUS_BAD_IMPERSONATION_LEVEL (0xC00000A5)

Un correctif est déjà en préparation, mais calendrier de publication n’est précisé. A cela s’ajoute une défaillance de certains packages de langues asiatiques. Il est possible d’aitre victime de l’erreur

0x800f0982 - PSFX_E_MATCHING_COMPONENT_NOT_FOUND.

Microsoft stipule que ses équipes travaillent déjà sur un correctif.

Enfin, il est possible que certains périphériques restent bloqués sur un écran noir au premier démarrage après l’installation de la mise à jour. La solution consiste à lancer un redémarrage forcé. Nous avons publié une actualité à ce sujet.